NOUVEAU BLOG

Vendredi 18 mai 5 18 /05 /Mai 16:47

Salut!

 

Le blog du Centre Social Autogéré CREA déménage!

 

Pour les nouvelles info, les communiqués, suivre la campagne Zéro personne à la rue, les événements et activités du CREA, rendez-vous par là :  creatoulouse.squat.net

 

A tobien sur squat.net!

 

On rappelle aussi l'adresse pour nous écrire: creatoulouse@squat.net

Par C.R.E.A - C.S.A - Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Mardi 1 mai 2 01 /05 /Mai 18:42
Le 15 avril, des membres de la campagne de réquisition, du CREA, du GPS, et des personnes à la rue ont réquisitionné l'ancienne prison des résistants, place des Hauts Jurats à Toulouse. Sept familles et une trentaine de personnes forcées de vivre à la rue par le capitalisme et l’État s'y étaient installées. Ce lieu devait être libéré pour accueillir des activités à destination du quartier. Nous avions réuni toutes les preuves pour attester de notre présence dans les lieux (lettres, photos, attestations des voisins...) qui ont été transmises au propriétaire, au parquet et aux médias. Aux premiers abords, seule une procédure judiciaire pouvait mener à notre expulsion. Mais le jeudi 26 avril, la préfecture, par l'intermédiaire de la sinistre Souliman et de son commis, Laurent Sindic, a fait expulser illégalement à 6H du matin sous prétexte de dégradations, alors que nous avions commencé à tout rénover dans ce lieu vide depuis 10 ans. Une fois de plus, on nous a montré que l’État tire seul les ficelles de nos vies et qu'il peut passer outre ses propres lois. Tout le monde se retrouvant à la rue, nous avons décidé de reprendre le bâtiment. Nous y sommes retournés et sommes rentrés dedans le soir même. Nous nous y sommes réinstallés. Vendredi soir, la sinistre Souliman a appris notre présence dans les lieux et a détourné, en trente minutes, un escadron entier de gardes mobiles (120 militaires) postés initialement pour le match Toulouse-Montpellier. Après maintes sommations, les militaires décident de détruire la porte, et au bout d'une demi-heure, ils pénètrent...dans un bâtiment vide où il n'y avait plus personne! L'Etat et le capitalisme nous ont une nouvelle fois montré que ce sont eux le problème, qu'ils persistent dans leur mission d'organisation de toutes les formes de misères et d'intimidation des populations qui ont décidé de ne plus subir et de s'organiser par elles-mêmes pour leur survie, leur dignité, leur liberté et leur bonheur. En effet, grâce à la campagne de réquisitions, plus de 7 bâtiments ont été libérés et ont permis à plus de 150 personnes d'avoir un toit ! Affaire à suivre.... ! Des membres du CREA et de la campagne Zéro personne à la rue.
Par C.R.E.A - C.S.A - Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Mardi 24 avril 2 24 /04 /Avr 11:09

 


 
Par C.R.E.A - C.S.A - Voir les 1 commentaires - Ecrire un commentaire
Mardi 24 avril 2 24 /04 /Avr 01:17

 

Dimanche 15 avril, nous avons réquisitionné le bâtiment situé au 1, place des Hauts Murats laissé vide par l’État depuis 10 ans pour y loger des familles avec enfants, des femmes isolées et des jeunes que les logiques du capitalisme forcent de vivre dans la rue.

 

Nous sommes un collectif engagé autour de la campagne « zéro personnes à la rue » initiée par le C.R.E.A. (Collectif pour la Réquisition, l'Entraide et l'Autogestion) à l'automne 2011. 7 autres lieux ont déjà été investis dans le cadre de cette campagne qui a permis à plus de 150 personnes de retrouver un toit, une certaine stabilité et de briser l'isolement. Au cours de cette campagne, des lieux réquisitionnés ont été expulsés, en dehors de tout cadre légal.

 

Ce qui est criminel ce n'est pas d'habiter ces bâtiments mais de les laisser vides pour la spéculation immobilière alors que chaque année des personnes meurent dans la rue. Le peuple a construit ces bâtiments, c'est à ses enfants de se les réapproprier.

 

Nous ne demandons donc aucune subvention et n'attendons rien de l’État si ce n'est la pérennisation de ce lieu. En nous organisant par nous-mêmes, nous devenons un peu plus libres, heureu-ses-x, dignes et émancipé-e-s.

 

Aussi, nous sommes ouvert-e-s à toutes initiatives et soutiens sous quelques formes que ce soit, pour faire vivre ce bâtiment, créer un lieu de rencontre, d'entraide sociale et d'échanges politiques.

 

 

Tout pour tout-e-s, pouvoir au peuple !

 

 

 

Les habitants, l'Association pour la Réquisition, l'Entraide et l'Autogestion, et les membres de la campagne Zéro personnes à la rue.

 

logo crea

 

 

 

 

Mail : crea@squat.net

Blog : crea-csa.overblog.com

Facebook : centresocialautogéré

Par C.R.E.A - C.S.A - Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Vendredi 20 avril 5 20 /04 /Avr 18:03
- Publié dans : campagne réquisitions

TOUT LE MON DE EN SHORT POUR FÊTER
LES 1 AN DES REQU ISIT IONS DU CREA ET
DU GPS !

 

Voilà 1 an que deux collectifs ont investi les anciens locaux de l'AFPA,
pour lutter, chacun à leur manière, contre toutes les formes de misère !
Pour célébrer les un an d'existence d'un lieu de luttes, de rencontres, de
solidarités et de libertés qui déchire. on vous invite le week-end du 28 et
29 avril à partir de midi à un grand festival de printemps au centre social
autogéré, 70 allée des Demoiselles et au 12, chemin de Bitet.

 

LE CREA ET LE GPS, C'EST QUI ? C'EST QUOI ?

 

Pour lutter contre toutes les formes de misère, le Collectif pour la
Réquisition, l'Entraide et l'Autogestion (CREA) a investi le bâtiment de
l'AFPA. 8 familles y logent avec le collectif, créant un lieu de solidarités,
de libertés et d'émancipations ; un centre social autogéré est né !

 

Chaque jour, ce sont de multiples activités libres, gratuites et ouvertes à tou-te-s
qui s'y déroulent. Le CREA a également donné l'impulsion à la campagne
« 0 gosse à la rue », un mouvement social où des personnes à la rue se
sont réapproprié les moyens d'une émancipation sociale et collective.

 

5 bâtiments vides réquisitionnés, c'est autant de lieux pour vivre
dignement et construire du bonheur ! D'autres luttes sont déjà en
gestation : le mouvement continue !

 

De l'autre côté de la cour, le Groupement pour la Défense du Travail
Social a réquisitionné un immeuble pour accueillir des grands précaires
et mettre en place une structure d'accueil adapté où les hébergés peuvent
se ressourcer, bénéficier d'un suivi médical et d'un accompagnement
social différent des structures d'hébergement classique. Leur projet a
donné naissance à la Maison Goudouli qui a légalisé ce lieu en décembre
dernier en signant une convention d'occupation précaire avec la
Direction Départementale de la Cohésion Sociale.

 

CREA-GPS

 

70 allées des Demoiselles

 

31400 Toulouse

Par C.R.E.A - C.S.A - Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Lundi 16 avril 1 16 /04 /Avr 16:40
Le lundi 16 avril, de nombreuses forces de police et de gendarmerie (plus de 20 véhicules) ont expulsé le bâtiment réquisitionné au 16 allée des Demoiselles. Ils ont enfoncé la porte et arrêté plusieurs personnes. Les 5 familles qui y étaient hébergées avaient déjà été relogées dans un nouveau bâtiment réquisitionné le 20 mars au 66 avenue d'Italie.

Depuis cette nouvelle réquisition, le bâtiment du 16 allée des demoiselles était utilisé pour accueillir une quinzaine de personnes qui n'avaient d'autre choix que de dormir à la rue.

Alors que les logements vides se multiplient pour spéculer (plus de 26 000 logement vides à Toulouse), alors que de plus en plus de personnes se retrouvent à la rue en situation de grande précarité,la campagne de réquisition continue!

Les expulse-e-s du 16 allée des Demoiselles, des membres du Collectif pour la Réquisition, l'Entraide et l'Autogestion, des membres de la Campagne 0 enfants à la rue

Tout pour tout-e-s, pouvoir au peuple!
Par C.R.E.A - C.S.A - Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Mercredi 21 mars 3 21 /03 /Mars 16:52
- Publié dans : campagne réquisitions

Action de soutien aux familles du 12 chemin de Bizet - Campagne 0 enfants à la rue

Depuis l'ouverture d'un bâtiment appartenant à la Mairie de Toulouse, les familles ne bénéficient plus de l'électricité suite à une coupure.

 

Malgré les multiples relances du collectif et des familles, elles n'ont pas été reçues par la Mairie et continuent à vivre dans le froid.

 

Nous nous rassemblons le Jeudi 22 mars à 14H sur la place du Capitole  pour contester l'inertie de la Mairie.

 

L'électricité appartient à tous et pour tous.

 

Nous exigeons la remise immédiate de l'électricité pour qu'elles puissent vivre convenablement et dignement.

 

Les familes du 12 chemin de Bizet

 

L'Association pour la Réquisition, l'Entraide et l'Autogestion

 

Des membres de la campagne "O enfants à la rue"

Par C.R.E.A - C.S.A - Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire

Présentation

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés