Fêtons les 1 an des réquisitions du CREA et du GPS

Publié le par C.R.E.A - C.S.A

TOUT LE MON DE EN SHORT POUR FÊTER
LES 1 AN DES REQU ISIT IONS DU CREA ET
DU GPS !

 

Voilà 1 an que deux collectifs ont investi les anciens locaux de l'AFPA,
pour lutter, chacun à leur manière, contre toutes les formes de misère !
Pour célébrer les un an d'existence d'un lieu de luttes, de rencontres, de
solidarités et de libertés qui déchire. on vous invite le week-end du 28 et
29 avril à partir de midi à un grand festival de printemps au centre social
autogéré, 70 allée des Demoiselles et au 12, chemin de Bitet.

 

LE CREA ET LE GPS, C'EST QUI ? C'EST QUOI ?

 

Pour lutter contre toutes les formes de misère, le Collectif pour la
Réquisition, l'Entraide et l'Autogestion (CREA) a investi le bâtiment de
l'AFPA. 8 familles y logent avec le collectif, créant un lieu de solidarités,
de libertés et d'émancipations ; un centre social autogéré est né !

 

Chaque jour, ce sont de multiples activités libres, gratuites et ouvertes à tou-te-s
qui s'y déroulent. Le CREA a également donné l'impulsion à la campagne
« 0 gosse à la rue », un mouvement social où des personnes à la rue se
sont réapproprié les moyens d'une émancipation sociale et collective.

 

5 bâtiments vides réquisitionnés, c'est autant de lieux pour vivre
dignement et construire du bonheur ! D'autres luttes sont déjà en
gestation : le mouvement continue !

 

De l'autre côté de la cour, le Groupement pour la Défense du Travail
Social a réquisitionné un immeuble pour accueillir des grands précaires
et mettre en place une structure d'accueil adapté où les hébergés peuvent
se ressourcer, bénéficier d'un suivi médical et d'un accompagnement
social différent des structures d'hébergement classique. Leur projet a
donné naissance à la Maison Goudouli qui a légalisé ce lieu en décembre
dernier en signant une convention d'occupation précaire avec la
Direction Départementale de la Cohésion Sociale.

 

CREA-GPS

 

70 allées des Demoiselles

 

31400 Toulouse

Publié dans campagne réquisitions

Commenter cet article